Blogs'Olympiques >

Blog'Olympique n°142: "Nathalie RICHE-LOISEAU, une non-voyante 1er dan..."

Malgré un sévère handicap visuel, cette karatéka aguerrie a réussi à décrocher sa ceinture noire au bout de seulement quatre années de pratique.
Cette "quadra" atteinte d'une amblyopie sévère (mal-voyance organique) vient d'obtenir sa ceinture noire 1er dan, à l'issue d'une prestation qui a laissé admiratif le jury régional.
Preuve que la pratique du karaté est capable de franchir le handicap et le 1er dan de cette jeune femme en est un excellent exemple.
Maman de deux enfants, Mathias (5 ans) et Etienne (2 ans), cette sénonaise bon teint s'entraîne au dojo clémentin à raison de trois séances hebdomadaires.
Un art martial qu'elle a toujours rêvé de pratiquer.
"Un jour je me suis lancée en estimant que je n'y arriverais pas visuellement. J'ai effectué mes premiers pas sur le tatami il y a quatre ans avec Robert TOLET, au Club de SENS Arts-Martiaux, puis j'ai rejoint Gilles VENET à SAINT-CLEMENT. Ils ont su s'adapter à mon handicap et je me suis accrochée. Je suis devenue une passionnée. En plus d'être un exutoire, le karaté me procure des sensations de bien-être."


- Le Témoin du CDOS -



Gilles VENET, Nathalie RICHE-LOISEAU



Nathalie RICHE-LOISEAU



Le groupe de ceintures noires



ACTIV'SANTE

Toutes les infos